Chapitre 4 :

J'arrivais sur la place à l'heure prévue. Le sol était recouvert de neige. J'apperçus au loin, deux silhouettes sombres. L'une était, sans doute, Nicolas. Je reconnaissais sa stature parmi tant d'autres. Quelque chose me semblait inhabituel, ils étaient deux. L'autre homme, qui se trouvait face à celui-ci, était de petite taille et était vêtu de noir. Vu la manière dont il se tenait, penché en avant de façon exagérée, je lui aurais attribué la soixentaine. Ce qui attira le plus mon attention est l'échange d'un objet entre les deux hommes. Je n'y fis pas attention sur le moment, cela m'importait peu. Je voulais le voir, lui et lui seul. Enfin, le petit homme chauve s'éloigna, mon excitation reprit. Je m'avançai vers lui le coeur palpitant. J'avais l'impréssion que, plus je me rapprochais de lui, plus le bonheur était proche...

A suivre...

Constance et Marie.